Presse satirique et fausses nouvelles : comment faire la différence ?

Presse satirique et fausses nouvelles : comment faire la différence ?

février 21, 2019 0 Par leblo-gdezdelium

Sharing is caring!

Le rôle du satiriste a toujours été de défier l’autorité par l’observation caustique et la dérision pure et simple. Après tout, le rire est le moyen le plus efficace de saper l’autorité. Le contexte de l’ère digital et du site internet tend cependant à établir une certaine confusion entre la notion de satire et celle de fausse nouvelle.

Jouer sur la réalité à travers des approches comiques diverses

La satire est une forme littéraire qui implique un équilibre délicat entre critique et humour. La caractéristique la plus importante de cette discipline est donc l’hyperbole ou l’exagération. Une œuvre est satirique lorsqu’elle prend un morceau de la vie réelle et la met hors de proportion.

D’autres dispositifs comiques peuvent aussi être présents dans la satire. Cela inclut les paradoxes, les déclarations clairement contradictoires et les remarques très sarcastiques et mordantes. À cela s’ajoutent les jeux de mots et les scénarios burlesques.

Exploitation de la satire dans les articles de presse

La prolifération des médias sociaux a fourni de nouvelles plates-formes à des voix inédites pour se joindre au débat public. De nombreuses positions auto satiriques ont infiltré le grand public pour prendre les satiristes au dépourvu. Des sites Web explicitement comiques comme The Onion ont même été inclus dans la liste officielle des plateformes de fausses nouvelles. Le motif avancé à ce titre est que leurs contenus peuvent être interprétés comme étant authentiques.

La satire véritable ne doit pas pourtant pas être confondue avec la vérité elle-même. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’humour fait partie intégrante de son art. Les petites bouffées d’hilarité et d’absurdité de l’œuvre satirique rappellent explicitement au lecteur que ce qu’il lit n’est pas réel.

La satire peut prendre la forme d’un article de presse typique. Elle le fait toutefois seulement en surface. L’article satirique peut avoir un titre et des détails classés du plus important au moins important. Il peut aussi contenir de fausses citations tirées de ses sujets et plus encore. Il devrait toutefois être évident, à la lecture du contenu, qu’il ne s’agit que d’une parodie d’article de presse. Aucun événement établi dans l’article satirique ne devrait être assimilé à la vie réelle.

Pour plus information sur cet article vous pouvez nous contacter ou posez laisser votre commentaire en bas de cet article.