Comment reconnaître de fausses nouvelles et s’en protéger ?

Comment reconnaître de fausses nouvelles et s’en protéger ?

août 7, 2019 0 Par Alain D.

Sharing is caring!

Les fausses nouvelles ne datent pas vraiment d’hier. C’est plutôt la façon de les partager avec un plus large public qui est nouvelle. Les réseaux sociaux permettent à presque n’importe qui de partager des histoires avec le monde entier. Bon nombre d’entre elles sont pourtant assez loin d’être fiables et c’est pourquoi le site http://www.leblogdezelium.info/ vous l’expose sur cet article.

Différentes formes de fausses nouvelles

Il y a deux sortes de fausses nouvelles. La première est celle des histoires qui ne sont pas totalement vraies. La fausse nouvelle dirait notamment qu’un politicien était venu à une conférence pour la critiquer au lieu de la soutenir. La vérité est pourtant qu’il était juste allé assister à la conférence.

La deuxième forme de ‘fake news’ est celle des histoires qui ne sont tout simplement pas vraies. Les informations fournies sont délibérément inventées. Elles incitent les gens à croire en quelque chose de faux pour promouvoir un certain produit ou un site Web.

Pour compliquer encore les choses, certaines personnes prétendent que des histoires vraies sont des fausses nouvelles. Leur position tiendrait seulement sur le fait qu’elles ne sont pas d’accord avec les informations fournies. Il se pourrait aussi que les informations en question les mettent mal à l’aise.

Toutes les fausses nouvelles ne sont pas toutes aussi forcément en ligne. Cela peut venir d’une simple conversation entre deux personnes et qui s’étendrait à d’autres par le biais d’une oreille indiscrète.

Pour plus d’information sur notre activité, la page contact est disponible sur ce lien.

Vérifier la source d’une information donnée

La première chose à faire lorsque vous souhaitez confirmer la véracité d’une information est d’en vérifier la source. Renseignez-vous sur l’éditeur de la publication que vous avez consulté. Voyez s’il s’agit d’une agence de presse professionnelle et reconnue ou d’un blog personnel.

Vérifiez également l’URL de la page. Une URL ou ‘Uniform Resource Locator’ est une adresse Web qui aide les navigateurs à trouver un site sur Internet. Les URL de fake news ont souvent des extensions inhabituelles telles que ‘.infonet’ et ‘.offer’ au lieu ‘.com’ ou ‘.fr’. Les contenus avec beaucoup de fautes d’orthographe tendent également à être assez douteux.

Si les informations ont été communiquées par une autre personne, tenez compte de sa réputation et de son expérience professionnelle. Est-il connu pour son expertise en la matière ou a-t-il tendance à exagérer la vérité ? Vous pourrez établir la véracité de ses propos en conséquence.